Audoux Andrée

Sources et puits en Touraine







144 pages, 23,5 x 16,5 cm. Prix : 19 euros

Les campagnes, les villages et les villes de Touraine se sont bâtis là où il y a des cours d’eau ou des sources.
Les puits qui marquent les paysages trahissent la présence de ces dernières. Leurs formes singulières, leurs maçonneries, leurs ferronneries sont autant de repères où s’exprime, en fin de compte, l’ingéniosité des hommes.
Bien avant le maçon, deux autres magiciens de l’eau interviennent : le sourcier et le puisatier. Héritiers d’un savoir qui se transmet de génération en génération, ils ont la haute main sur cette ressource vitale qu’est l’eau. Ils en connaissent les arcanes et les caprices, les caches, mais aussi, comment l’attraper.
Son nom, est-ce un hasard, ressemble fort à celui du sorcier… Le sourcier est un être à part : il a un don qu’il ne sait expliquer. Le puisatier est le savant dépositaire d’une longue tradition, d’une accumulation de connaissances transmises, le plus souvent, oralement.

Andrée Audoux « trouve » l’eau depuis longtemps, par plaisir ou pour les particuliers qui ont envie d’avoir un puits chez eux… Sa passion l’a emmenée visiter les points d’eau remarquables de Touraine ainsi que de très nombreux puits, bassins et lavoirs en Indre-et-Loire. Elle nous guide dans son univers pour que « le savoir-faire des sourciers et des puisatiers, qui constitue un patrimoine, soit préservé ».
Comment devient-on sourcier ? Quel est son rôle ? Où trouve-t-on l’eau ? Comment construit-on un puits ? Autant de questions auxquelles Andrée Audoux répond dans « Sources et puits en Touraine ».


Date de parution : 2009

ISBN : 978-2-916043-13-5

PRIX : 19 €

ajouter au panier